6 bonnes pratiques pour vos SMS marketing

6 bonnes pratiques pour vos SMS

Loin d’être un simple canal de repli – qui peut être utilisé si vous ne pouvez pas joindre l’utilisateur dans l’application ou pour communiquer même avec ceux qui n’ont pas de smartphone – le SMS a des caractéristiques spécifiques qui apportent des avantages particuliers : nous les avons analysés dans notre ebook SMS pour votre entreprise, où vous pouvez trouver des lignes théoriques et des idées pratiques pour structurer une stratégie efficace de marketing par SMS.

Voici quelques bonnes pratiques fondamentales à prendre en compte dans la création et la préparation de l’envoi.

1. Évitez les cris et les textes génériques

En anglais, le terme spammy est utilisé pour indiquer les messages qui, tout en respectant les règles de la vie privée, sont intrusifs, inappropriés et harcelants, tant dans leur contenu que dans leur ton. Évitez toujours d’écrire des SMS au contenu générique, avec des tonalités exaltées et déraisonnablement enthousiastes, juste pour attirer l’attention. Au contraire, établissez une relation transparente et digne de confiance avec vos interlocuteurs, en leur communiquant des informations claires et intéressantes.

2. Soyez précis

Dans les limites de ses 160 caractères (ou 480, messages concaténés), le SMS doit être significatif et exhaustif, capable de communiquer son objectif immédiatement, avec un appel à l’action clair et sans équivoque.

3. Éviter les abréviations et respecter la ponctuation

Afin d’économiser les caractères, les entreprises recherchent souvent la synthèse dans les abréviations et évitent la ponctuation : un stratagème qui donne inévitablement au SMS une patine spammeuse non professionnelle, tout en augmentant les risques de malentendus et d’incompréhension. Pour être professionnel, il n’est pas nécessaire d’appeler le texte “lei” ou de le formuler en formules de politesse : il suffit d’écrire en italien correct avec un ton spontané et poli.

4. Faites attention au formatage

Un formatage judicieux donne de la clarté : les “a capo” sont fondamentaux, pour casser le texte et améliorer la lisibilité du SMS (en ne consommant qu’un seul caractère) ; les majuscules, au contraire, donnent de l’importance et de l’emphase à certains éléments (nom de marque, appel à l’action, numéro de téléphone), et sont certainement préférables aux caractères spéciaux tels que les astérisques.

5. Signalez (sur une base mensuelle et sans insistance) la possibilité de désabonnement

L’inclusion de l’indication de désabonnement peut donner de la transparence et de la crédibilité à vos communications, ainsi que réduire la possibilité de blocage par les opérateurs. Quel que soit le degré de segmentation et de pertinence de vos campagnes, il y aura toujours quelqu’un dans la base de données qui voudra rompre le contact. Nous vous suggérons de vous désabonner une fois par mois dans le cadre de votre campagne.

6. Trouver le créneau horaire le plus efficace pour envoyer

Quel est le meilleur moment pour lancer une campagne de SMS ? Cela dépend de votre entreprise et de votre public cible : découvrez quel jour de la semaine et à quelle heure votre SMS peut être le plus efficace. Par exemple, si vous voulez amener des visiteurs au magasin le week-end, nous vous recommandons de leur envoyer des messages le jeudi ou le vendredi, entre 14 et 17 heures.