Les 13 types de campagnes publicitaires disponibles sur Googles Ads

Google Ads est une plateforme publicitaire au potentiel énorme, souvent sous-estimée. C’est dommage, car la plateforme donne l’occasion de promouvoir des produits ou des services spécifiques à ceux qui les recherchent activement.

Google offre de nombreux outils publicitaires et donne accès aux principaux moteurs de recherche. Il fournit aussi un réseau avec des millions de sites web pour assurer les pubs. Si vous ne vous y connaissez pas, vous risquez de cibler un public trop large et de dépenser de l’argent sans faire de profit.

Pourquoi utiliser la plateforme Google Ads ?

Google Ads est assez proche des autres plateformes payantes. Ce qui le rend unique est la possibilité d’atteindre les consommateurs à travers 3 canaux différents.

1. Recherche d’annonces

Contrairement aux médias sociaux, les consommateurs utilisent généralement les moteurs de recherche dans une intention précise : chercher des réponses, obtenir des solutions à leurs problèmes ou trouver certains produits/services. Vous pouvez déterminer comment faire de la pub sur votre moteur de recherche en fonction du volume mensuel moyen de recherche pour une requête donnée. Il faut aussi tenir compte du coût estimé par clic et des autres données fournies par le moteur de recherche. Vous pouvez publier des annonces de recherche pour promouvoir vos produits ou vos services directement dans les résultats de recherche d’une requête spécifique. Il est aussi possible de limiter le public cible à une zone géographique spécifique. Plus de 14 800 personnes recherchent de la “poudre de protéine” chaque mois. Mais, il y a moins de recherches sur la “poudre de protéine végétalienne”. Le terme de recherche sera converti. Il sera plus pertinent pour votre produit. Vous pouvez créer des annonces textuelles, qui seront affichées dans vos recherches avec la balise “Ad” dans une petite case.

2. Réseau d’affichage de Google

Vous pouvez promouvoir vos produits ou vos services auprès des clients potentiels par le biais du réseau d’affichage du moteur de recherche La publicité par affichage vous donne la possibilité d’exploiter les résultats du moteur de recherche auprès d’un public externe. Et ce, par le biais de textes, d’images et de bannières vidéos affichés lorsque les utilisateurs surfent sur le web et utilisent des applications ou regardent des vidéos.

Le réseau d’affichage atteint 90 internautes dans le monde entier et offre un espace publicitaire avec plus de 2 millions de sites et 650 000 applications. Visitez n’importe quel site d’actualités et vous verrez probablement les annonces de Google en haut, dans la barre latérale ou même dans le corps du texte.

3. Annonces YouTube

La plateforme Google Ads vous permet également de faire de la publicité sur YouTube. Techniquement, ce n’est qu’un des sites du réseau d’affichage de Google. Les utilisateurs regardent plus d’un milliard d’heures de vidéos YouTube par jour. Il s’agit donc d’une occasion unique de gagner des clients potentiels. Vous connaissez peut-être les annonces pre-roll affichées au début des vidéos YouTube. Par ailleurs, il existe aussi des options de bannières et de superpositions.

Comment fonctionne le système Google Ads

Les annonceurs se font concurrence pour une position ou un “rang” sur les pages de résultats des moteurs de recherche en faisant une offre sur les clics. Le montant de l’offre et les mots clés que vous choisissez détermineront votre classement par rapport à vos concurrents. Toutefois, le plus offrant ne remporte pas nécessairement la première place. En effet, la pertinence est également un facteur déterminant.

Le moteur de recherche veut montrer aux utilisateurs des annonces utiles et pertinentes. Vous voudrez également orienter l’annonce vers des utilisateurs qui recherchent votre entreprise ou des conditions assez proches de votre vente. Il attribue donc un classement aux annonces, en fonction de la pertinence du texte et du format de l’annonce par rapport aux mots clés que vous achetez. Il met aussi en évidence la page web où vous dirigez les visiteurs. En tant qu’annonceurs, vous économiserez sur le placement des annonces en fonction de leur pertinence.

Comment utiliser le guide Google Ads

Rappelez-vous qu’il y aura toujours des compromis et d’autres aspects à prendre en compte lors de votre choix. Par exemple, certains sacrifient la segmentation en regroupant différents types de publics. Il est donc difficile d’isoler des groupes spécifiques très performants. D’autre part, il s’agit d’une option plus facile à mettre en place avec une application ou une intégration Shopify.

D’autres types de campagnes peuvent être plus difficiles à mettre en œuvre avec succès, nécessitant une configuration manuelle et une optimisation continu, en particulier avec un public ou des mots clés très compétitifs. Cela nécessite davantage d’expertise technique, de temps et d’argent.

Pour cette raison, les fourchettes de valeurs ou d’estimations sont données à titre indicatif. Votre coût réel par clic et le rendement escompté dépendront de nombreuses variables. Par exemple, la façon dont votre site web se convertit, la valeur moyenne de la commande et la portée d’un certain type de mot-clé ou de public.Tout dépendra des objectifs et des cibles.

Si votre objectif est le développement de la clientèle, votre entreprise est capable de générer des achats répétés de la part des clients. Les plus compétitives nécessitent souvent beaucoup de capital humain et de temps pour être menées. Elles peuvent également être coûteuses, surtout au début.

Guide des annonces Google : 13 types de campagnes

1. Campagnes de recherche de marque

Les mots clés de marque contiennent le nom exact d’une marque ou d’un produit. “Apple phone” ou “iPhone”, par exemple, sont des mots-clés de la marque Apple.

Vous ne voudrez peut-être pas enchérir sur votre marque, surtout si votre site apparaît déjà en tête des résultats de recherche organique. Toutefois, les annonces payantes vous permettent de promouvoir des informations spécifiques. Vous pouvez diriger votre public vers la page que vous souhaitez. En outre, elles vous protègent contre les concurrents, qui peuvent s’enchérir sur votre marque ou sur d’autres mots clés. Le CPC est généralement plus faible. Cela s’explique sur le fait que votre URL et vos listes seront très pertinentes pour les utilisateurs qui vous recherchent. En même temps, veillez à ne pas faire apparaître votre publicité pour des mots-clés similaires mais non pertinents. Dans l’exemple de la publicité sur les iPhones d’Apple, des mots comme “jus de pomme” mais aussi des phrases comme “comment mettre à jour mon iPhone d’Apple” devraient être exclus. Donc, réduisez votre ciblage en utilisant les mots appropriés et des mots négatifs.

Le plafond de vente maximum que la recherche de marque peut produire dépend du nombre d’utilisateurs qui vous recherchent réellement. Elles sont donc complémentaires aux sensibilisations des marques. Un pop-up store ou une vidéo virale sur Facebook, par exemple, peuvent entraîner des recherches supplémentaires sur votre marque.

Elles peuvent être difficiles à mettre en œuvre si vous n’êtes pas familier avec le search. Vous pouvez donc avoir besoin de l’aide de ressources internes ou d’une agence.

2. Campagnes de recherche sans marque (génériques)

Elles sont menées dans le réseau de recherche qui ne sont liées à aucune marque. Elles portent sur des mots clés qui n’incluent pas le nom de votre marque ou de vos produits. Les coûts seront donc probablement plus élevés, car la pertinence pour les utilisateurs est moindre, surtout pour les mots-clés plus génériques. Par exemple, “acheter un coussin” par rapport à “ikea gosa vadd cushion”). Le but de cette campagne est d’amener de nouveaux visiteurs et de nouveaux clients aussi efficacement que possible. Gardez à l’esprit que la valeur réelle d’un client ne réside pas dans son achat initial, mais dans la totalité des achats potentiels de votre magasin.

3. Les campagnes de recherche sans marque (niche)

Elles ne sont pas liées à votre marque mais à des produits de niche. Elles sont plus spécifiques et donc plus pertinentes pour l’utilisateur, pour autant que vos produits correspondent à ce que l’utilisateur recherche.

Si votre entreprise et vos produits se prêtent à un marketing de niche, alors cette solution vaut la peine d’être essayé. Le marketing de niche, même en dehors du contexte de Google Ads, vous permet d’obtenir plus facilement du trafic et, potentiellement, un retour sur investissement positif. Cela parce qu’il offre un public spécifique, plus facile à identifier et sur lequel il est plus facile de se concentrer.

La recherche de niche sans marque est souvent associée à une recherche générique sans marque. Toutefois, pour les raisons susmentionnées, il est logique de segmenter ce trafic en créant une option indépendante et en la traitant séparément. Si vous vendez des produits tiers, vous pouvez également mettre en œuvre ce type de campagne en faisant des offres sur les mots spécifiques de la marque associés aux produits. Lors de l’achat de ces mots clés, vous pouvez également utiliser ces marques dans votre annonce, à condition que ces produits soient visibles sur la page cible.

4. Campagnes de recherche sur les concurrents

Une solution de recherche aux concurrents est essentiellement liée à une marque, mais à l’inverse. Au lieu d’enchérir sur le nom de votre marque et de vos produits, concentrez-vous sur les mots-clés de vos concurrents. Soustraire le trafic des mots de vos principaux concurrents semble être une stratégie intelligente. Pourtant, elle peut être coûteuse, car vous êtes simplement un concurrent et non le résultat le plus pertinent que les utilisateurs souhaitent voir.

En général, elle est utilisée par les entreprises qui peuvent justifier le coût élevé de l’acquisition d’un nouveau client avec une valeur moyenne de commande ou une valeur à vie assez élevée. Sinon, c’est une stratégie qui pourrait vous apporter peu de succès. Si la marque concurrente n’achète pas de trafic ou a des clients très fidèles et si votre produit représente une alternative égale ou meilleure.

Vous ne devez pas utiliser la saisie dynamique de mots clés dans les annonces lorsque vous achetez les mots de marque de votre concurrent. Vous ne pouvez pas non plus utiliser sa marque dans les annonces si vous ne vendez pas son produit sur la page cible.

5. Campagnes d’achat Google (liées à la marque)

Elles sont spécifiques aux entreprises qui vendent des produits. Elles offrent généralement une expérience utilisateur fantastique aux acheteurs. Lorsqu’un utilisateur recherche un produit spécifique, il voit des images, des prix et des avis sur des articles  jugés pertinents. Si les acheteurs cliquent sur l’annonce, ils accèdent directement à la page du produit. Si vous gérez une entreprise de commerce électronique et que vous souhaitez acquérir de nouveaux clients, c’est l’une des premières à essayer.

Vous pouvez maximiser votre trafic à partir de cette source et être en mesure de planifier votre budget plus efficacement. Sinon, les solutions d’achat  incluront par défaut du trafic de marque et du trafic sans marque. En l’absence d’une stratégie de segmentation, le trafic sans marque sera toujours supérieur au trafic de marque ; la majeure partie de votre budget sera probablement consacrée au trafic de mots sans marque, avec une probabilité de conversion moindre.  Elles sont généralement plus faciles à mettre en place que les options de recherche. Pour créer un flux de produits valide dans lequel le moteur de recherche peut puiser.

6. Google Shopping (sans marque)

Elle est sans rapport avec votre marque. Si vous disposez du budget nécessaire, c’est une option très intéressante pour les entreprises de commerce électronique.

Séparer le trafic de marque du trafic sans marque nécessite un minimum de configuration. Une fois que c’est fait, vous pouvez consacrer un budget spécifique à chacune d’entre elles.

7. Campagnes de reciblage (texte, bannières, vidéos)

Il s’agit de solutions destinées uniquement aux utilisateurs qualifiés, identifiés sur la base d’un comportement cible. Le trafic sur le site est la première condition pour obtenir des conversions. Toutefois, la plupart des visiteurs ne sont pas susceptibles de faire un achat ou de fournir des informations dans l’immédiat. Si un taux de 2 % est bon selon les normes industrielles normales, cela signifie que 98% du trafic ne se transforme pas en achat, du moins lors de la première visite.

Le reciblage est une stratégie qui vous permettra de continuer à atteindre les visiteurs, souvent à moindre coût, en les ramenant sur votre site avec des messages différents. Le reciblage est une fonction puissante qui vous aidera à transformer les nouveaux visiteurs d’abord en visiteurs réguliers, puis en acheteurs. Il peut également être utilisé pour générer des achats répétés en ciblant la publicité sur les clients existants. Par exemple, vous pouvez recibler sur YouTube en montrant des publicités vidéo aux utilisateurs qui ont visité votre page. Cette méthode vous aidera à capter l’attention des prospects lorsqu’ils vous revoient. Elle peut être très efficace dans votre stratégie marketing actuelle. Dans ce cas l’endroit où vos annonces apparaissent compte moins. En fait, vous ciblez des prospects spécifiques qui reconnaissent votre marque indépendamment du site sur lequel elle apparaît.

Cependant, pour optimiser vos efforts de reciblage, vous devez vous engager dans la segmentation. Par exemple, vous pouvez créer des segments avec les prospects qui ont récemment visité votre site, exploré des pages de produits ou quitté votre panier. Le simple fait de cibler tous les prospects qui ont été sur votre site au cours des 30 derniers jours pourrait permettre d’atteindre des acheteurs sans aucune intention d’achat.

La gamme des termes de recherche à prendre en considération peut être large pour les recherches sans marque. De même, la façon dont vous vous présentez à un utilisateur qui a vu un produit et l’a ajouté au panier au cours des 24 dernières heures ou à un utilisateur qui a visité votre page d’accueil il y a 40 jours peut être différente. Vos attentes devraient varier en conséquence.

8. Autre option de campagne

Elle n’est pas trop difficile à mettre en place si vous savez comment créer des segments d’audience négatifs, configurer les annonces et le ciblage sur Google Ads. Cependant, cette gestion nécessitera des ressources, puisque le but du reciblage est de créer un mécanisme rentable pour convertir les anciens visiteurs en clients. De plus, si vous souhaitez utiliser le reciblage YouTube pour les publicités vidéo, vous aurez besoin de votre propre chaîne YouTube avec des ressources vidéo téléchargées.

La publicité d’affichage vous permettra d’atteindre des cibles en dehors des résultats des moteurs de recherche, sur plus de deux millions de sites d’éditeurs. Et ce, grâce à l’affichage de textes, d’images et de bannières vidéo qui apparaissent lors de la navigation sur le web, de l’utilisation d’applications ou de la lecture de vidéos. Il existe quelques options de ciblage sur ce réseau. La plus large est basée sur des sujets et des intérêts, allant de “voitures et véhicules de voyage” à “maison et jardin”.

Avec le ciblage par sujet, votre annonce sera diffusée sur n’importe quel site appartenant à la catégorie de réseau d’affichage que vous avez choisie. Avec un ciblage basé sur l’intérêt, vos publicités seront présentées aux utilisateurs qui ont récemment commencé à rechercher ces sujets sur des sites de réseaux d’affichage.

9. Campagnes d’affichage (contextuelles)

Elles vous permettent d’être le plus précis possible en affichant des annonces sur des pages web dont le contenu comprend vos mots clés cibles. Vous pouvez les utiliser pour cibler un contenu qui comprend certains mots (avec ou sans marque) sur votre entreprise. Les consommateurs passent la plupart de leur temps en ligne à ne pas chercher sur le moteur de recherche, mais à consommer du contenu et à interagir avec lui. C’est pourquoi le ciblage, qui s’intéressent au contenu pertinent pour votre produit/service, est toujours une approche potentiellement viable pour tester et mesurer le potentiel de croissance.

Les listes d’affichage gérées offrent un ciblage et un contrôle encore plus importants que le ciblage contextuel. Vous pouvez sélectionner des sites Web spécifiques, voire des pages, sur lesquels vous souhaitez placer votre annonce dans le réseau d’affichage. Vous pouvez également sécuriser directement ce type de publicité avec des sites web avec des taux de CPM plus élevés.

10. Les campagnes d’achats intelligents de Google

Elles automatisent les offres et les placements grâce à l’apprentissage machine. Elles utilisent l’apprentissage machine pour optimiser un mélange de reciblage, d’affichage et de publicités Shopping pour vous. Elle choisit les produits à annoncer, la quantité à offrir, le public cible et la pub à diffuser.

Votre performance dépendra du nombre d’utilisateurs qui recherchent votre marque, vos produits, vos catégories de produits ou vos mots-clés. La quantité de reciblage que vous pouvez effectuer et le trafic de marque que vous pouvez générer avec les annonces d’achat dépendra également du volume de recherche et de la taille de votre public de reciblage (par exemple, combien de personnes ont déjà visité votre site).

11. CRM (search, YouTube, Gmail)

YouTube et Gmail se concentrent sur le remarketing auprès des utilisateurs déjà enregistrés via CRM (gestion de la relation client). Ils se concentrent sur le remarketing auprès de votre liste de clients ou d’abonnés actuels. Toutefois, vous devez disposer d’une base de clients établie (c’est-à-dire des milliers d’adresses électroniques). Cette approche ne fonctionnera pas pour les nouveaux commerçants. Ils tirent parti des informations clients disponibles dans votre CRM. Vous pouvez étendre le message spécifique à différents segments de clientèle en ciblant des positions dans Gmail, YouTube ou le réseau de recherche.

12. Campagnes avec une audience similaire

Elles sont basées sur les mêmes listes de remarketing pour le CRM. Toutefois, au lieu de faire de la pub directement auprès de vos clients existants, elle cible en fonction de la base des données dont dispose Google à leur sujet.

13. Campagnes de recherche dynamique

Elle n’offre pas une méthode simple de segmentation. Par conséquent, il y a des options qui regroupent plusieurs types de trafic, elle n’est pas recommandée comme une solution à maintenir dans le temps et à dimensionner. Elle est plutôt connue comme un point de départ, en segmentant éventuellement manuellement les données en fonction des performances. C’est un excellent moyen, rapide et facile, de lancer une solution de recherche.

Définir le budget : campagnes définitives et campagnes tests

Vous devez comprendre les deux principales catégories de campagnes que vous mènerez.

1. Campagnes toujours actives

Elles se concentrent sur la rentabilité et les ventes à fort potentiel d’acheteurs qui montrent l’intention d’acheter votre marque/produit/service. Il s’agit d’un moyen de mener en permanence pour avoir vos fruits à portée de main.

En général, il s’agit des solutions pour lesquelles vous allouez le budget le plus important possible, en commençant par une dépense quotidienne non excessive et en augmentant progressivement le montant jusqu’à ce que les performances atteignent ou dépassent vos attentes (maintien de votre productivité).

Par exemple, si vous n’avez que 10 dollars par jour à consacrer au marketing (ou un budget fixe dont vous pourriez dépenser 100 %), elle pourrait être la meilleure utilisation de cet argent, à moins que vous n’ayez des objectifs spécifiques d’acquisition ou de sensibilisation des clients pour de meilleures dépenses.

2. Campagnes d’essai/flexibles

En plus de convertir votre public le plus populaire, vous pouvez également dépenser de l’argent pour attirer de nouveaux clients sur le site ou présenter vos produits/services à un public spécifique. Les options d’essais/flexibles se concentrent sur l’acquisition de nouveaux clients, à la sensibilisation à la marque et à l’interaction avec votre site et vos produits.

Comment trouver de l’aide pour les annonces Google

Vous sentez-vous dépassé ? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul. De nombreux entrepreneurs qui n’ont ni le temps ni l’argent pour apprendre à gérer avec succès leur pubs sur Google, confient cette tâche à des agences ou à des experts spécialisés dans les pubs payantes. Si vous cherchez une aide rémunérée, vous pouvez trouver des experts de Shopify spécialisés dans la pub sur les moteurs de recherche pour les commerçants Shopify. Il existe de nombreuses nuances pour chaque type de campagne. Plus encore, les variantes ne sont pas spécifiquement couverts dans cet article.

Peut-être que vous investirez votre temps et votre argent pour apprendre ce type de gestion Ou bien vous ferez appel à une agence ou à un expert. Quelle que soit votre décision, faire connaissance avec la plateforme et les options qu’elle offre est un premier pas important dans la bonne direction.