Webmarketing : l’importance du taux de rebond et comment le maîtriser

Strategies SEO
Stratégies SEO : faire appel à une agence de référencement sur Paris
février 4, 2019
formation Référencement web
Référencement web : quelle formation suivre ?
février 27, 2019
Web marketing taux de rebond

Le pourcentage de rebond est une métrique trop souvent oubliée ou mal comprise. Il n’a donc pas toujours l’attention qu’il devrait avoir. Cet article explique pourquoi il est essentiel de s’y intéresser, de l’analyser et de le corriger en cas de nécessité.

Qu’est-ce que le taux de rebond ?

Avant de commencer, il est important de savoir ce qu’est la définition du taux de rebond. Il s’agit d’un indicateur marketing que l’on trouve dans les logiciels Analytics, exprimé en pourcentage et qui mesure le nombre d’internautes qui sont entrés sur une page de votre site web et qui ont quitté le site juste après, sans consulter d’autres pages. Ces internautes sont donc considérés par l’Analytics comme n’ayant visité qu’une seule page d’un site. Cela donne donc une information sur la qualité de la page, et sur l’expérience utilisateur. Ce taux est à analyser à l’envers des résultats classiques : plus le taux est bas et mieux c’est. Cette métrique n’est cependant pas si facile à appréhender et plusieurs paramètres sont à prendre en considération, notamment le taux de rebond moyen e commerce.

Comment appréhender le taux de rebond et comment l’analyser

Un internaute qui ne visite qu’une seule page d’un site web peut être considéré comme un visiteur insatisfait. Cela n’engendre donc pas de vente et un retour de cet internaute sur ce même site risque d’être difficile. Les moteurs de recherche et notamment Google, prennent en considération cette métrique et peuvent sanctionner, en termes de positionnement, les sites qui ont un pourcentage trop élevé. Dans le paragraphe précédent, le taux de rebond définition, il est mentionné que la page qui enregistre un rebond élevé peut être considérée comme de mauvaise qualité. Cependant, lorsque l’on analyse la nature de la page, on peut dégager un bon ou un mauvais pourcentage de rebond. Un site de vente de pizza à livrer peut enregistrer un pourcentage très haut de rebond, mais ce dernier n’est pas à prendre comme une mesure négative et dégradante. En effet, si le site affiche très lisiblement le numéro de téléphone, alors les internautes satisfaits, quitteront le site après la visite d’une seule page.

Comment améliorer l’expérience utilisateur?

Le taux de rebond google analytics que l’on trouve sur la page d’accueil de l’outil, juste à côté du nombre de visiteurs global est donc à appréhender dans un tout. Un site e-commerce qui propose des listings de produits, ne devrait pas enregistrer un rebond de plus de 50 %. En effet, cette nature de site nécessite obligatoirement la visite de plusieurs pages, notamment pour passer du listing de produits au panier de validation d’achat. Le taux de rebond moyen e commerce doit donc se rapprocher le plus possible de zéro pour être satisfaisant. Le taux de rebond moyen d’un site doit être analysé dans sa globalité mais ne doit pas être une alerte trop conséquente. En fonction de la provenance des visiteurs (référencement naturel, Adwords, sites de référence ou trafic direct) le rebond peut être très différent et même passer du simple au double. Il doit être corrigé davantage s’il vient du référencement que s’il vient des Adwords par exemple. Un site e-commerce avec un taux de rebond moyen élevé doit corriger ses pages et réfléchir à l’amélioration de l’ergonomie globale du site.